La monnaie locale citoyenne du centre du Brabant wallon

Non classé

Bon vent à l’Orno !
Vendredi : lancement officiel de l’Orno (sur Gembloux et Sombreffe), 10è monnaie locale de la Fédération Wallonie-Bruxelles à se lancer avec une vingtaine de commerces déjà partants.
Samedi après-midi : balade à vélo de Gembloux à Sombreffe et retour. Sur la place du parc de l’Epinal, Financité avait installé pour l’occasion de grands panneaux représentant les billets de 1 de chacune des 9 autres MLC: Orno, Epi lorrain, Ropi, Blés, Val’Heureux, Voltî, Lumsou, Solatoi, Sous-rire… et le Talent, bien sûr. Le vent les avait mis à terre mais vous les reverrez bientôt là où le Talent passera !

Habitants du centre du Brabant wallon !

Entre les Nationales 4 et 5, la monnaie locale du Talent est appelée à se développer dans les 11 communes du centre du Brabant wallon : notre zone de Talendise !

Une monnaie locale est un projet citoyen, soutenu par les acteurs économiques, culturels et politiques locaux. C’est avant tout un outil qui se met au service des initiatives locales de transition, valorisant les circuits-courts et les solidarités.

Pour fonctionner et se développer durablement, nous sommes à la recherche de citoyens prêts à consacrer ne fut-ce que deux heures par semaine, dans leur quartier ou leur commune. C’est un projet enthousiasmant, positif, ouvert… en lien direct avec ceux et celles qui se bougent, près de chez vous, pour un monde solidaire et responsable.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à parcourir notre site, à suivre notre actualité sur la page facebook.com/letalent.bw ou à nous contacter : letalent.bw@gmail.com ou le 0472 / 752 800. A bientôt ?

Une équipe de citoyens se met en place pour soutenir le développement du Talent dans votre commune. Si intéressé-e à rejoindre, laissez-nous un message

Pour les élus Ecolo de Court-Saint-Etienne, un jeton de présence vaut désormais un Talent. Le samedi 31 mars, ils se sont rendus en nombre – et à vélo – chez Couleurs Sud, qui est notre comptoir de change à Court.

Ils ont échangé leurs jetons de présence au conseil communal et au conseil du CPAS contre l’équivalent en Talents, manifestant ainsi un soutien actif aux commerçants locaux. Cela représente une centaine d’euros par personne.

Mais pourquoi utiliser des Talents ? En achetant chez les commerçants locaux en euros, ces conseillers ne les soutiennent-ils pas tout autant ? Toute la question est là : que deviennent les euros une fois qu’ils sont entre les mains des commerçants ? Il est fort probable que ces euros finissent le soir-même (lors de la clôture de la journée)  dans une banque, échappant donc à votre contrôle. Tandis que si vous effectuez les mêmes achats en Talents, ces Talents-là seront d’office redépensés localement chez un fournisseur de votre commerçant, ou rendus en monnaie auprès de ses clients, ou dépensés chez un autre prestataire pour boire un verre, ou…

En transformant des euros en Talents, les élus stéphanois ont posé un geste fort.

Et si les conseillers des autres communes où des prestataires acceptent le Talent (Ottignies, Louvain-la-Neuve, Genappe, Villers-la-Ville, La Hulpe) faisaient pareil ? Bonne idée, non ?

Pour vous donner un aperçu, Ottignies-Louvain-la-Neuve compte 41 conseillers (communaux et CPAS). Si chacun d’entre eux utilisait 50% net de l’équivalent de chacun de ses jetons de présence pour des achats locaux, cela donnerait à peu près 30.000 Talents par an en circulation.

Au même moment, un équivalent de 30.000 serait placé sur notre compte Triodos, et donc utilisé par Triodos dans des investissements éthiques correspondant aux mêmes valeurs environnementales, sociales, etc. que le Talent. Une partie de ces 30.000 euros pourrait ultérieuremtn être réinvestie chez Credal (qui s’est engagé à doubler la mise) pour soutenir et créer des projets économiques et sociaux dans la région. C’est l’assemblée générale de l’ASBL Le Talent qui choisirait ces projets.

Comme quoi, être en politique, c’est bien plus que de faire « acte de présence » !

Ce mardi 20 mars, le Conseil communal d’Ottignies-LLN aura, en dix-huitième point de son ordre du jour, l’approbation de la convention entre la commune et l’asbl Le Talent.
Le fameux « P.A.C.T.E. » (plan d’action communal pour un Talent épanoui) qui était annoncé dès le 14 novembre de l’année passée.
C’est un moment important parce que ce signal fort, le premier d’une telle intensité en provenance du niveau communal, pourrait « débloquer » toute une série de scepticismes encore présents et booster le développement de notre projet. Un signal qui pourrait amener les autres communes de la « zone de talendise » à emboîter le pas…
Chers amis prestataires,
A peine passé le minuit fatidique du 31 décembre, les jours de janvier ont filé de manière frénétique… au point de nous faire oublier cette bonne vieille tradition des vœux  !  Alors nous vous proposons de faire à nouveau le plein de bonannéebonnesanté pour les onze mois trépidants qu’ils nous restent encore à parcourir.
Au moment de vous envoyer cette petite carte, nous enregistrons notre 149ème prestataire, le Centre culturel d’Ottignies… et d’autres patientent avant de nous rejoindre. Nous devrions atteindre les 250 prestataires d’ici la fin d’année, surtout si les communes de Mont-St-Guibert et de Rixensart nous rejoignent.
2018 sera l’année de quelques nouveautés….
– l’arrivée d’un système de paiement électronique entre prestataires ; ce qui devrait faciliter les échanges locaux de façon pratique et sécurisée
– l’édition d’un annuaire papier des prestataires classés par thème et par localité
– l’édition d’un nouvel autocollant à apposer près de votre caisse pour inciter les clients à accepter le change en Talents (ce qui vous aidera à les écouler)
… mais aussi, pour les prestataires membres du réseau depuis  un an complet, la mise en route d’une participation aux frais d’un montant de 2,5 Talents minimum (au delà est laissé à votre générosité !).
Côté agenda, deux rendez-vous en assemblée générale :
les mercredi 21 mars et mardi 12 juin.

Au plaisir de vous rencontrer d’ici là.

Bonne année encore et bonne chandeleur tout de suite !

Stéphane Vanden Eede
Co-Président de l’asbl Le Talent

Une autre idée pour faire circuler les Talents en ces veilles de fêtes de fin d’année:

Les cadeaux en nature, en espèces ou sous forme de bons de paiement (e.a. chèques-cadeaux, chèques-surprise, bons d’achat) attribués aux travailleurs ne constituent pas de la rémunération lorsque certaines conditions sont remplies. Ces cadeaux sont exonérés fiscalement pour le travailleur et sont déductibles à titre de frais professionnels dans le chef de l’employeur; ils sont en outre exemptés de cotisations ONSS.

Pour que l’exonération soit valable, l’employeur doit respecter certains plafonds. Ces plafonds sont toujours fixés, il n’y a pas d’indexation automatique.

Fêtes et/ou événements annuels
Une fois par an, l’employeur peut octroyer à chaque travailleur un cadeau dont la valeur ne dépasse pas 35 EUR. L’employeur peut lui-même choisir l’occasion (Noël, Nouvel An, fête de Saint-Nicolas, un anniversaire, une fête votive en usage dans la profession concernée notamment Saint-Eloi ou Sainte-Barbe) et le type de cadeau (en nature, en espèces ou sous la forme de bons de paiement). Seuls les chèques-repas en sont exclus.

Source: Cadeaux et chèques-cadeaux, prime de mariage et d’ancienneté – exonération fiscale et sociale

A l’invitation de l’ASBL « Le Talent » et de la Ville d’Ottignies-LLN

Le mardi 14 novembre
Hôtel de ville – 35 avenue des Combattants à Ottignies

A l’heure d’une certaine forme de désenchantement politique, il est urgent que citoyens, société civile et élus locaux s’unissent pour affronter les multiples défis de notre temps.

Camille Gira, Secrétaire d’Etat en charge du Développement durable et ancien maire de Beckerich (Grand-Duché de Luxembourg), Fernand Karagiannis, adjoint au maire de la commune de Saillans (Drôme, France) et Jean-Claude Mensch*, maire d’Ungersheim (Alsace, France) viendront témoigner comment, en matière de gouvernance, d’alimentation et de monnaie locale, ils ont « renversé la table » et suscité de nouvelles formes d’alliances.

La soirée sera introduite, animée et conclue par Olivier De Schutter, professeur à l’UCL et ancien rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation.

Réservation obligatoire :
letalent.bw@gmail.com ou 0472 / 752 800 (sms)

Entrée : prix libre en Talents ou en euros.

Accueil à partir de 19h30. Démarrage à 20h précises.

* Jean-Claude Mensch interviendra sous la forme d’interview vidéo enregistrée le jour-même à LLN.