La monnaie locale citoyenne du centre du Brabant Wallon

Comment le système du Talent fonctionne-t-il ?

1 Talent = 1 euro : il y a donc parité parfaite entre les deux monnaies.

Au départ, les citoyens échangent leurs euros contre des Talents dans un comptoir d’échange.

Le comptoir transfère les euros vers l’ASBL Le Talent qui les dépose sur un compte d’épargne dans une banque éthique, Triodos.

Riches de leurs Talents, les consommateurs paient des biens ou des services au sein d’un réseau de partenaires prestataires.

Les prestataires paient à leur tour leurs fournisseurs en Talents, ils règlent une partie de leurs dépenses personnelles en Talents, ils accordent des avantages aux clients qui les paient en Talents, ils rendent la monnaie en Talents à leurs clients ou leurs patients… Ils participent ainsi à la circulation de la monnaie qui reste dans l’économie locale et ne s’en va pas à la spéculation ou à la thésaurisation.

Toutes les opérations s’intègrent parfaitement dans les dispositifs légaux tels que la TVA ou la fiscalité. On peut comparer les billets en Talents à des chèques-repas sauf qu’ils ne sont utilisables et valorisables que chez les prestataires d’Ottignies-LLN, Court-Saint-Etienne, Genappe, Villers-la-Ville et La Hulpe qui adhèrent au Talent.

Quelles sont les garanties de sécurité offertes par le Talent ?

Le Talent se présente sous la forme de 5 billets que l’on peut se procurer dans les comptoirs d’échange. Les billets de 1T, 2,5T, 5T, 10T et 20T sont tous munis de différents éléments de sécurité afin que nous puissions détecter aisément d’éventuelles falsifications.

A chaque Talent en circulation correspond un euro placé sur un compte d’épargne dans un organisme bancaire éthique (Triodos), le tout géré par l’ASBL « Le Talent ». Cette dernière est composée de deux collèges : les citoyens utilisateurs, et les prestataires privés ou institutionnels. La comptabilité est assurée par un professionnel, supervisée par un comptable-fiscaliste et contrôlée par deux réviseurs aux comptes.

Quelles sont les sources de financements du Talent ?

La première source de rentrée vient des cotisations payées par chaque membre (5T ou 5€). De même, les prestataires et commerçants s’acquitteront d’une participation à partir de la deuxième année. Par ailleurs, l’ASBL a bénéficié d’un subside de la Fondation Roi Baudouin et du soutien de Financité. Cet argent permet de financer les frais de de communication, achat de matériel, impression des billets, etc.